Depuis quelques mois il a été signalé dans notre région quelques cas de maladie de Lyme.

  1. Qu’est-ce que la maladie de Lyme ?

C’est une infection bactérienne transmise à l’homme par piqûre de tiques.

  1. Les causes et les facteurs de risque de la maladie.

L’agent infectieux est le Borrelia burgdorferi.

Le réservoir de germes sont les tiques, les animaux domestiques (chiens, bétail, chevaux …) et sauvages (écureuils, cervidés, sangliers, mulots …)

Les activités à risque sont celles en relation avec le contact des tiques : ce sont principalement les travaux agricoles, les travaux forestiers, les promenades en forêt.

  1. Les signes de la maladie.

Tout commence par une piqûre de tique qui transmet la bactérie à l’homme.

                                              

A partir de ce moment la maladie évolue en 3 phases :

  • La première phase :

Se présente sous forme d’une tache rouge comparable à une piqûre de moustique qui s’agrandit tous les jours.

Durant cette période la personne peut avoir des maux de tête, des frissons, des douleurs musculaires et articulaires, des poussées de fièvre.

Parfois cette période reste inaperçue par la personne infectée.

                                       

  • La deuxième phase :

Plusieurs semaines ou plusieurs mois après la piqûre nous assistons :

  • à une augmentation de la tache rouge
  • à des douleurs articulaires aux épaules, aux coudes, aux genoux
  • à des méningites, des paralysies
  • à des syncopes cardiaques, des palpitations

Le traitement par un antibiotique est primordial à cette phase.

  • La troisième phase :

Plusieurs mois ou années après la piqûre les signes ci-dessus deviennent plus importantes, plus invalidantes pour le malade.

Heureusement l’évolution vers la phase 3 est rare.

  1. Le traitement

Par un antibiotique

  1. Conseils pratiques pour les promeneurs en forêt

La protection des piqûres de tiques passe par 3 étapes :

1-  Le choix des vêtements pour éviter le contact de la tique avec la peau :

  • Porter des vêtements longs, couvrant les bras et surtout les jambes
  • De préférence de couleur claire et unie, pour mieux repérer l’insecte
  • Avec fermeture en bas du pantalon

2- Le choix d’un répulsif adapté à l’âge

3- Contrôle visuel systématique au retour de chaque sortie en forêt

  • de préférence devant un miroir
  • surtout les zones découvertes, en particulier des jambes
  • certains endroits comme les aisselles, les plis du genou, le nombril, le cuir chevelu
  1. En cas de piqûre de tique que faire ?
  • Il faut enlever la tique rapidement avec un tire-tique

Saisissez l’insecte au plus près de la peau et tirez le en pivotant.

Récupérez la bête pour examen

Ne pas enlever la tique avec les doigts ou avec une pince à épiler, il y a un risque qu’elle régurgite la bactérie dans la peau.

  • Désinfecter la zone avec un produit sans alcool et surveiller cette partie
  • Consulter votre médecin.